Les jours blancs

le . Publié dans Collection D'une fiction, l'autre. Affichages : 13224

Les jours blancs - Roman de Hélène Pradas-Billaud

Ta mort pourtant pousse à la vie. Une vie au présent. Ebouriffée, ouverte aux courants d’air. Insaisissable, constante et grave. Une vie amante. Une vie troublante. Si jeune au monde et sage. Une vie qui se suffit d’aimer. Une bouche à mordre quand on le dit. Vie. C’est ton absence qui me l’a appris. Au tableau noir, première du rang, je l’ai bien vu, c’était écrit lorsque tu es parti.

 « Les jours blancs, ce sont les jours sans. Sans la présence d’un être à jamais disparu. Comme tant d’autres, j’ai vécu douloureusement l’envol de mes filles. Dans le cas d’Hélène Pradas-Billaud, c’est son frère qui lui manque cruellement. Il y a tout juste dix ans, ce très jeune grand reporter [ Pierre billaud] que j’avais apprécié à RTL était tué par les talibans avec deux de ses confrères en Afghanistan. Comme elle ne pouvait plus lui parler, Hélène a écrit à Pierre. Sous forme romancée et très poétique. C’est l’enfance qui remonte des sous sols de la mémoire, leur enfance, leurs rêves, leur désir commun d’absolu. Il y a beaucoup de sensualité dans ce texte. Beaucoup d’espoir aussi en une vie meilleure, immaculée. Où va le blanc quand fond la neige ? » 

Patrick POIVRE D’ARVOR

Feuilletez les premières pages

Découvrez, visionnez, et écoutez puis  Partagez sur facebook

ou regardez l'auteure vous en parler ici 

et écoutez un extrait lu par Marie-Noël Arras

Patrick Poivre d'Arvor en parle sur RTL 

Grand reporter sur RTL, Pierre Billaud a été tué le 11 novembre 2001 avec deux de ses confrères dans une embuscade talibane en Afghanistan. "Les jours blancs" est une lettre au frère absent. Dans une langue poétique et sensuelle, Hélène Pradas-Billaud évoque cette disparition.Le présent se mêle au passé dans un équilibre poignant entre l'attention portée au monde sensible, sa profusion, son enchantement et la difficulté à dire l'absence."

www.babelio.com
Critiques, citations, extraits de Jours blancs (Les) de Hélène PRADAS-BILLAUD. Il y a des livres qui vous collent dos au mur face à un miroir... 

Interview d'Hélène Pradas-Billaud sur Radio Fréquence Grands Lacs, le 22 février 2012

Article Ladepeche
Signature à la librairie d'Agen 


Détails

 

2012 - 124 pages

978-2-914467-72-8
10,00 €


Voir le produit dans la boutique

 

Version téléchargeable format PDF

Prix : 4.80 € TTC
 

Télécharger


auteur

Auteur : Hélène Pradas-Billaud 

Hélène Pradas-Billaud est auteure de nouvelles et poèmes.
Les jours blancs est son premier roman. Le fil de ce qu’elle crée est guidé par la découverte e l’autre dans sa vie de femme
et son métier de responsable des ressources humaines.

 

 

commentaire

4.0 étoiles sur 5 Un long poème, 27 septembre 2014Paris

 

Hélène Pradas-Billaud a perdu son frère, journaliste en Afghanistan, une mort violente, soudaine, sèche. D'autres perdent un compagnon, un enfant, une mère. Les jours blancs, ce sont ces jours de l'absence où la vie lentement se re-tisse autour du vide. Ces jours pas forcements malheureux, pas forcement inutiles, pas forcément révoltés mais pâles, décolorés, ces jours où l'on évite de trop bouger, de trop vivre, pour éviter de souffrir. Ce texte n'est ni une autobiographie, ni un roman - c'est un long poème en prose qui nous offre les mots d'une langue magnifique et délicate pour dire l'indicible de cet entre-deux de la vie que nous avons tous traversé ou que nous traverserons un jour où l'autre - "...sois sage, ô ma douleur..."
"Bientôt, il sera l'heure de rentrer. Bientôt, il sera l'heure de s'en aller. Nous reprendrons le flux, le flot du cours des choses. Le mouvement de nos corps, les bruissements de la ville....
...Route de l'absence modifiant la conscience du monde.
Traversée des jours blancs. Voyage du vivant"

lecture vidéo

 écoutez un extrait ici

Tags: TELECHARGEABLE