Terre de ma mère

le . Publié dans Collection D'un espace, l'autre. Affichages : 250

couv-Terre-de-ma-mere-recto
en librairie le 6 février 2019

Deux regards se croisent ici. En fouillant l’intimité du temps, en transgressant le tabou des silences, Sophie et Djilali cimentent d’autres repères pour l’Histoire. Ils transfigurent un passé chaotique, fissuré, en émerveillement d’être enfin seulement humains. Une leçon de vie qui, espèrent-ils, n’en finira pas de résonner et de se répercuter sur la pensée des générations d’aujourd’hui et de demain.

Le bébé littéraire que nous fécondons ici sera une exception. Son sang, son plasma se nourrit de toutes les veines multiples qui irriguent notre placenta, cette Mer Blanche commune que les temps présents transforment en un immense cimetière marin. Djilali

Je me suis enfermée dans les vieux bouquins et les salles d’archives, décidée à comprendre, enfin, absolument ce qui s’était passé « là-bas ». C’est où, « là-bas » ? C’est quoi, d’abord, « là-bas » ? Djilali, j’étais comme au cinéma. Sophie

Feuilletez les premières pages

Détails

genre : correspondance - biographies
format : 14,5x21
pages : 130

9782367951331
17,00 €


Voir le produit dans la boutique

 

auteure

PHOTO-SOPHIE
Sophie Colliex 
aurait pu naître à Oran, mais elle est née à Vichy, à quelques jours près, l’année de l’indépendance de l’Algérie. Cette proximité temporelle et historique lui a créé un devoir et une passion : explorer les récits de son enfance, aux accents légendaires, rassembler une documentation et recueillir des témoignages, pour reconstituer un univers disparu, à la fois cohérent et sensible. La grande histoire ainsi revisitée, qui sert de cadre à ses romans, jalonne les destins de ses personnages puis s’efface ensuite pour laisser la place à leur évolution intérieure.

L’enfant de Mers el-Kébir, 2015, (Mers el-Kébir, années 1940), éd. Encre Fraîche, à Genève, a obtenu le prix « première œuvre littéraire francophone » de l’adelf. Nuits incandescentes, 2018, (Bizerte-Oran 1936), éd. La Cheminante.

Auteur franco-suisse, Sophie vit à Genève où elle enseigne le français à des personnes non francophones et anime un atelier d’écriture. 

auteur

 

PHOTO-DJILALI-

Djilali Bencheikh vit à Paris : À 20 ans cet économiste contrarié rêve d’écrire un roman. À 30 ans, il aspire à lire. Lire, son bonheur permanent, sa liberté, sa délivrance. Il anime  pendant sept ans une chronique littéraire quotidienne, intitulée au Fil des Pages, sur les ondes de Radio-Orient Paris. À 50 ans, il prend enfin la plume pour le plaisir de ses lecteurs.

Une trilogie inspirée par sa jeunesse algérienne voit le jour puis d’autres romans et des textes : Mon frère-ennemi, Séguier 1999 puis Elyzad Poche et enfin Barzakh en 2014. Tes yeux bleus occupent mon esprit, Elyzad, 2007, prix adelf Association des Écrivains de langue française. Nina sur ma route, Zellige, Paris 2015. Beyrouth Canicule, Elyzad 2010. Voyage au bord de l‘enfance, Paris Méditerranée, 2000. Ma mère, dirigé par Leila Sebbar et Sortilèges sahariens, dirigé par Behja Traversac, Chèvre-feuille étoilée. À l’école en Algérie, dirigé par Leila Sebbar, Bleu Autour 2018. Le treillis et la mini jupe, El Kalima, Alger 2018.

 

 

 

quatrième de couverture

 

couv-Terre-de-ma-mere-verso-

 

 

 

 

 

 

articles