LES NOUVEAUX LIVRES

Rien sur ma mère

Publié dans Collection D'une fiction, l'autre

Rien sur ma mère - Christine DETREZ Dans ce roman, Christine Détrez nous démontre qu'en écriture tout comme en danse la facilité et la demi-mesure n'existent pas.

De sa plume à la fois incisive et tendre et par le biais d'une composition narrative éblouissante, elle dresse le portrait d'une femme lucide qui, entre non-dits et dissonances, traque inlassablement la vérité.

Une femme en qui chacune se reconnaîtra.

actualitte.com 

Le progrès de Lyon 1 et 2

Bibliobs

Biblioblog

Séléctionné pour le Prix Méditerranée des Lycéens - Région Languedoc-Roussillon


 

Ici je veux vivre, ici je veux mourir

Publié dans Collection D'un art, l'autre

Ici je veux vivre, ici je veux mourir - Ourida Nekkache

Photos et textes
de
Ourida Nekkache

Préface de Najet Khadda 

Les déserts sont, restent, la réserve où, latent, le sens rêve en attendant d'émerger à la lumière. [...] Le désert comme nostalgie du sens qui le précède.
Mohammed Dib, catalogue Khadda, 1994


L'Algérien porte le désert en lui et avec lui.
Mohammed Dib, L'arbre à dires, 1998


À elles seules ces deux citations de Dib pourraient tenir lieu de préface au livre de Ourida Nekkache. De préface et peut-être aussi de justificatif si tant est qu'il faille se justifier d'ajouter un titre aux titres innombrables de la bibliothèque du désert.

Ma mère

Publié dans Collection D'un espace, l'autre

couv-ma-mereDirigé par Leïla Sebbar

Coordonné par Behja Traversac

Des fils racontent leur mère. Ils sont nés au Maghreb, dans des cultures, des langues, des religions différentes. De 1930 à 1990, plus d'un demi-siècle d'histoire et de cultures du Maghreb à travers des portraits de mères. Ecrivains, universitaires, historiens, journalistes, éditeurs, philosophes, psychanalystes... les fils dessinent, s'adressant parfois à elle, la figure réelle et symbolique d'une mère courage, mère louve, mère totem.

La mère des fils.

Rencontres

Entière

Publié dans Collection D'un espace, l'autre

Entière ou la réparation de l'excision, par Marie-Noëlle Arrasou La réparation de l'excision

13 mars 2008 

Essai - Préface du Docteur Pierre Foldès  

Des femmes ont excisé des fillettes. Le chirurgien, Pierre Foldes répare la mutilation. L'anesthésiste, Michèle Wilisch, et la sexologue, Frédérique Hédon, à l'écoute de ces fillettes devenues adultes, les accompagnent sur le chemin de leur reconstruction.

Marie-Noël Arras a recueilli leurs témoignages ainsi que celui de Mahoua Kone, temps fort, pour prouver, si besoin est, combien il est important d'informer sur la possibilité de réparer une mutilation qui touche aujourd'hui en France environ 60 000 fillettes selon le ministère de la santé !

Article sur la plume francophone

Paperblog

Feuilletez les premières pages

Filiations dangereuses

Publié dans Collection D'une fiction, l'autre

Filiations dangereuses

Prix Alain-Fournier 2008

Filiation, paternité, identités, amour hors frontières, une énigme à plusieurs entrées.  Ce livre nous concerne tous par son exigence de vérité, par sa portée  symbolique et par l'actualité de ses thèmes.

Deux images se superposent dans ce livre. Deux figures d'hommes aux destins semblables et différents, unis par les liens du sang, par la quête des traces de l'origine, la quête obstinée, obsédante, du père.

Voir revue de presse et sitartmag

Ma mère toute bue

Publié dans Collection D'une fiction, l'autre

ma mère toute bue

C'est un roman important par son thème et par l'originalité de l’écriture. Valéry est une montpelliéraine dont l’écriture, forte, poétique et peut-être même violente, nous fait découvrir le monde à la fois dur et émouvant dans lequel baignent les deux personnages clés de son roman. Face à l’alcool, une adolescente vit, avec sa mère, une descente aux enfers...

Voir articles dans la revue de presse

article de Caroline Brizard

Mon père

Publié dans Collection D'un espace, l'autre

mon_pereRECITS
Mon père

Trente et une femmes. Elles ont choisi le territoire du livre et du savoir. Le père né et élevé au Maghreb : Tunisie, Algérie, Maroc, dans l’une des cultures musulmanes, juives, chrétiennes ou laïques, a transmis à sa fille son goût des lettres et des sciences, transgressant ainsi l'ordre patriarcal qui, partout, infériorise une fille...

Voir articles dans la revue de presse

et écouter sur babelmed Wassyla Tamzali et Annie Cohen

ou encore Cécile Oumhani à l'Institut du Monde Arabe

Algérie, le retour

Publié dans Collection D'une fiction, l'autre

Algérie, le retour RECIT AUTOBIOGRAPHIQUE

« Le ‘‘retour’’ d’Anne Lanta n’est certes pas un récit dont le but serait de livrer aux lecteurs ses conclusions sur la situation politique du pays revisité après tant d’années. Mais, ses observations judicieuses - celles de l’amie inconditionnelle d’un peuple qu’elle admire et aime passionnément - font, de ces pages, un témoignage particulièrement attachant, éclairant et utile sur cette Algérie d’aujourd’hui « son Algérie », qui continue de porter sa confiance et ses espérances. »