Cécile Oumhani

le Publié dans LES AUTEURES

Cécile OumhaniCécile Oumhani est maître de conférences à l'université de Paris 12. Auteur de plusieurs recueils de poèmes, de nouvelles et de romans, ses textes trouvent souvent leur ancrage en terre méditerranéenne. Son univers est le lieu d'un questionnement qui est celui de l'homme en général. Attachée à une qualité poétique de l'écriture, elle a le souci constant de rapprocher les rives et les êtres humains à l'intérieur d'un espace où se croisent et se nourrissent les cultures. Elle participe à de nombreuses rencontres en France où elle a été notamment invitée par l'Institut du Monde Arabe, l'ehess lors des belles étrangères en novembre 2003 et en Tunisie où plusieurs universités à Tunis, Sfax et Kairouan l'invitent à rencontrer leurs étudiants.

Prix Littéraire Européen de l’ADELF 2009 pour Le café d'Yllka, Ed. Elysad

 

 


Elle a participé à plusieurs anthologies : Il faudra que je me coupe les doigts..., poèmes, Éditions Voix d'Encre, Femmes et poèmes de Tunisie, poèmes, Peuples méditerranéens, Écrivains/Sans-papiers, nouvelles, Éditions Bérénice, Tour de Tunisie en poésie, poèmes, CD Rom dirigé par Jalel El Gharbi, professeur à la Faculté des Lettres de La Manouba à Tunis Cinq des nouvelles de son recueil Fibules sur fond de pourpre ont été mises en scène pour la radio Suisse Romande dans l'émission " Lune de papier ". Membre de l'équipe de rédaction de la revue Encres Vagabondes, puis marraine de Étoiles d'Encre, revue de femmes en Méditerranée, elle collabore aussi à la revue Europe. De nombreux poèmes ont été publiés dans Phréatique, Les Nouveaux Cahiers de l'Adour, Sapriphage, Voix d'Encre, Encres Vives, La Sape, Arpa… Ses nouvelles ont été publiées dans différentes revues, le n°12 de La Lettre Internationale, le n°27-28 de Algérie Littérature/Action, le volume V, n° 10 du Maghreb Littéraire et plusieurs numéros de Étoiles d'Encre… Une odeur de henné, Hugo Marsan, Le Monde du 12 nov. 1999 : " Parmi les nombreux romans qui évoquent les femmes du Maghreb, Une odeur de henné est un joyau d'authenticité et d'empathie. " Une poétique de l'eau , Jalel El Gharbi, La Presse de Tunisie du 17 fév. 2003 : " Le regard que porte Cécile Oumhani sur cette rive-ci de la Méditerranée n'est déformé par aucun prisme. Elle est méditerranéenne. Femme des deux rives. Femme de toutes les rives si l'on pense à sa culture anglaise… " Une poésie illuminant l'essentiel, Félix Molitor, Die Warte du 23 sept. 2004 : " Cécile Oumhani incarne la poésie, incarne la vision au-delà, traversant le trop immédiat, une vision qui se regarde dans la magie du tracé de l'écriture. Vision du plus intime et du plus lointain. Vision de l'espace et du temps qui nous devancent et dont nous sommes. Trace au visage du pluriel et à ces espaces infinis… qui nous effrayent parce qu'ils nous ouvrent le regard ! "

Ses publications :

1995 : A l'abside des hêtres, poèmes, lauréate des éditions-concours du Centre Froissart
1995 : Fibules sur fond de pourpre, nouvelles, Le Bruit des Autres
1996 : Loin de l'envol de la palombe, poèmes, La Bartavelle
1997 : Vers Lisbonne, promenade déclive, poèmes, Encres Vives
1998 : Des sentiers pour l'absence, poèmes, Le Bruit des Autres
1999 : Une odeur de henné, roman, Paris-Méditerranée (Paris) et Alif (Tunis)
2001 : Les racines du mandarinier, roman, Paris-Méditerranée
2003 : Chant d'herbe vive, poèmes, avec des dessins de Liliane-Eve Brendel, Voix d'Encre
2003 : Un jardin à La Marsa, roman, Paris-Méditerranée
2004 : À fleur de mots : la passion de l'écriture, essai, Chèvre-Feuille Étoilée
2005 : Demeures de mots et de nuit, poèmes, avec des peintures de Myoung-Nam Kim, artiste coréenne, Voix d'Encre
septembre 2007 Plus loin que la nuit, roman, Ed. de l'Aube
2008 : La Transe, nouvelles, Ed. Jen-Pierre Huguet
2008 : Le café d'Yllka, Ed. Elysad Prix Littéraire Européen de l'ADELF 2009