Canimonde

le . Publié dans Collection D'une fiction, l'autre

canimondeen librairie le 8 mai

Les problèmes soulevés par l’éducation au 21ème siècle ont plongé la société dans le chaos. 
Au 22ème siècle le Canimonde a trouvé une solution : les fonctions de procréation et d’éducation sont retirées aux individus. Ils n’ont plus d’enfants, mais des chiens.
Certains scientifiques les modifient même génétiquement pour leur transférer une certaine «  humanité  ». Mais les Antichiens s’organisent. 
Un jour de Noël à Montpillier, sous leur influence, Alex Trouille bascule dans la marginalité.
Le Canimonde vit-il ses dernières années ?
Dans la veine de 1984 et 2084, l’auteure, dans cette fiction à la fois drôle, satirique et tragique imagine une société totalitaire, niant son passé, qui va exploser de l’intérieur...
Feuilletez les premières pages !      ou écoutez-les !


 

Détail

Fiction
Format :14,5 x 21
Nombre de pages : 220

9782367951058
15,00 €


Voir le produit dans la boutique

Critiques

Chère Janine Teisson,

Je me suis passionnée pour votre livre, écrit avec rythme - la plume d'un maître  (j'utilise le masculin, parce que la féminisation de ce mot ne me plaît pas, en même temps, vu le dernier paragraphe de votre livre, c'est amusant...)

Je ne suis pas une fan de science-fiction généralement - à l'exception  d'une admiration mêlée de tristesse pour les Chroniques martiennes de Bradburry et ses Pommes du Soleil. Une vision finalement pas si éloignée du romantisme. J'ai retrouvé cette même veine dans votre livre. Quelque chose qui parle cruellement de notre monde, qui traite de l'humanité - avec un humour décapant aussi et une haute technique d'écriture - roman noir en clin d'oeil, roman d'aventure et d'histoire, messages utopistes au deuxième degré, chaque fois tempérés par un évènement qui fait frissonner. J'aime votre cru-auté, justement. Et l'apprentissage de la survie qui parle de votre pays, celui où vous vivez. Votre humour.

Merci pour votre talent, merci aussi pour votre humanité et votre lucidité.

Mireille, une lectrice

Quatrième

canimonde